Tout savoir sur les huiles végétales

Tout savoir sur les huiles végétales Fabienne Millet nous explique tout sur les huiles végétales et leurs propriétés, de leur extraction à leur utilisation.Les huiles végétales sont utilisées et recommandées dans notre alimentation et nous en connaissons bien les propriétés. Leur usage est aussi valorisé en cosmétique pour entretenir, protéger ou réparer le tissu cutané. Elles sont d’excellents supports pour les huiles essentielles : elles en favorisent la pénétration et limitent les risques d’irritation cutanée ou de brûlure. Nombreuses sont également leurs propriétés spécifiques, elles deviennent alors "thérapeutiques" à part entière (anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-infectieuse, etc.) Elles ne présentent pas en règle générale de toxicité, il est donc possible de les appliquer sur la peau ou de les ingérer dès le premier âge, enceinte, allaitante et ce jusqu’à un âge avancé sauf exception.

Définition

Les huiles végétales de bonne qualité sont obtenues à partir de fruits, graines, noyaux par première expression à froid à partir d’une plante cultivée biologiquement. Cette huile végétale vierge conserve ainsi toutes ses propriétés. Les huiles végétales sont riches en acides gras, glycérides et contiennent une fraction appelée "insaponifiable" Les acides gras sont de deux types :
  • Acides gras saturés
  • Acides gras insaturés (mono-insaturés/AGMI ou poly-insaturés/AGPI)
Plus l’huile végétale contient des AGPI plus elle s’oxyde rapidement. Des AGPI spécifiques sont indispensables pour l’organisme et doivent être apportés par l’alimentation ou par application cutanée si ce dernier ne peut pas les synthétiser (acide linoléique, acide alpha-linolénique, acide gamma-linolénique). Leur carence provoque des altérations du tissu cutané ou des pathologies plus graves. Ils entrent dans la composition des membranes cellulaires et régularisent de nombreux métabolismes. La fraction insaponifiable est composée de stérols, hydrocarbures/squalène, tocophérols dont la vitamine E, de vitamines liposolubles, etc. Elle n’est pas retrouvée ou en très faible quantité si l’huile végétale n’est pas obtenue par pression à froid. Selon les huiles végétales non raffinées, le pourcentage d’insaponifiable varie de 0,5 à 2 % en moyenne.

Propriétés

Propriétés des acides gras mono-insaturés au niveau du tissu cutané

Ils donnent à l’huile végétale une texture épaisse. Ils renforcent le film hydrolipidique, maintiennent la souplesse de la peau, préviennent le vieillissement cutané et limitent les réactions d’inflammation ou d’irritation (action émolliente et anti-inflammatoire) ainsi que la déshydratation de la couche cornée.

Propriétés des acides gras spécifiques au niveau du tissu cutané

Structure de la peau Ils sont retrouvés dans le sébum et le ciment intercellulaire. Ils maintiennent une bonne intégrité du tissu cutané en assurant sa souplesse et en limitant la déshydratation superficielle. L’acide alpha-linolénique/ALA présent dans certaines huiles végétales favorise la régénération cellulaire. Fonctionnalité de la peau Ils permettent de lutter contre des inflammations, des réactions allergiques, des phénomènes de déshydratation intracellulaire (Acide gamma-linolénique/ GLA), etc. Les carences en certains AGPI spécifiques entrainent une perte de souplesse, d’élasticité de la peau et une sécheresse intense pouvant se traduire parfois par une forte desquamation (rides, vergetures, eczéma, etc.) Il est aussi observé des retards de cicatrisation et des troubles du renouvellement cutané (hyperkératose/psoriasis) Les huiles végétales riches en AGPI spécifiques sont très recherchées pour lutter contre les déséquilibres du tissu cutané. Elles sont fluides et pénètrent rapidement dans la peau.

Propriétés des insaponifiables au niveau du tissu cutané

Ils sont principalement responsables d’une action anti-oxydante et protectrice, cicatrisante et régénératrice cutanée.

Principales propriétés des huiles végétales en fonction de leur composition

Huile végétale Composition * Propriétés principales**
Abricot AGMI (60 à 70 %), vit E 0,5 % Emolliente, moins épaisse (grasse) que l'huile végétale d'amande douce
Amande douce AGMI (60 à 80 %), vit E 0,5 % Emolliente
Argan AGMI (40 à 50 %), Insaponifiable 1 à 2 %AGPI (30 à 40 %), Emolliente régénératrice, anti-déshydratation, anti-inflammatoire, anti-oxydante, etc.
Bourrache AGPI (30 à 40 %), GLA 20 à 30%, vitamines Lutte contre les fortes déshydratations. Régénératrice
Calophylle AGPI I (30 à 40 %), AGMI (30 à 40 %), Anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-infectieuse
Macadamia AGMI (40 à 50 %), AGPI I (<4 %),Acide palmitoléique (15 à 30 %), Emolliente, ne laisse pas de film gras grâce à l’acide palmitoléique commun au sébum
Noisette AGMI (85 %), Filmogène, rancit rapidement
Onagre ¹ AGPI (65 à 80 %), GLA 10%, vitamines Régénératrice, prévient la déshydratation
Pépins de raisin AGPI (65 à 70 %), vitamines Régénératrice, anti-déshydratation
Rosier muscat AGPI (40 à 45 %),ALA (35%),vit A Régénératrice, très cicatrisante, anti-tâches brunes
Sésame AGMI (40 à 45 %), Insaponifiable 1 à 2 %AGPI (40 à 45 %), Emolliente, régénératrice, anti-déshydratation, anti-inflammatoire, anti-oxydante, etc.
Cire liquide de jojoba Cérides (95 %)(composition très proche du sébum) Emolliente, régulatrice du sébum tous types de peaufilmogène mais ne laisse pas de film gras, anti-oxydante, régénératrice (agit sur l’élastine), anti-inflammatoire, etc.
Macérât huileux de calendula huile végétale type olive ou tournesol Anti-inflammatoire, cicatrisante
Macérât huileux de millepertuis huile végétale type olive ou tournesol Anti-inflammatoire, cicatrisante. Précautions : photosensibilisation
  1. L’ huile végétale d’onagre ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte, la femme allaitante et chez les personnes traitées par des médicaments anti-épileptiques. * Sont cités les constituants principaux par valeur moyenne ** Pour un complément d’information, se reporter aux fiches complètes  

© 2019 RevelEssence Aromathérapie, une marque des Laboratoire Revelessence - Production Market Academy