Utiliser les huiles végétales et les huiles essentielles pendant la grossesse et la maternité.

grossesse-maternite-huile-vegetale-essentielle

La grossesse est une période merveilleuse pendant laquelle l’utilisation des huiles végétales est recommandée pour accompagner les changements du corps. Après la naissance, elles sont très appréciées pour nourrir la peau des bébés.

L’emploi des huiles essentielles, en diffusion uniquement, permet d’apaiser le quotidien de la future maman.

Voici un petit guide d’aromathérapie à usage des mamans et de leur bébé.

Les huiles végétales et la maternité

Il existe de nombreuses huiles végétales avec des propriétés spécifiques. Elles permettent d’agir à elles seules sur le tissu cutané donc de préserver la peau. Elles sont utilisables de la naissance à l’âge avancé.

Prendre soin de sa peau pendant la grossesse

Combattre la peau sèche

La peau devient plus sèche au regard du changement hormonal.

Versez 20ml de cire liquide de jojoba avec 10ml d’huile végétale de bourrache dans un flacon de 50ml et complétez avec de l’huile végétale d’argan ou de l’huile végétale de sésame. 3 à 5 gouttes du mélange en application quotidienne sur le visage. Le même mélange peut être appliqué sur le corps.

 

Prévenir les vergetures

Versez 10ml de cire liquide de jojoba avec 20ml d’huile végétale de rosier muscat dans un flacon de 50ml et complétez avec de l’huile végétale d’argan ou de l’huile végétale de sésame. 10 à 20 gouttes (une noisette) du mélange en application quotidienne sur l’abdomen. Le même mélange peut être appliqué après l’accouchement.

 

Calmer des irritations cutanées

Appliquez régulièrement de la cire liquide de jojoba ou de l’huile végétale de calophylle sur les zones irritées. A renouveler à la demande.

Le mélange suivant peut être appliqué en cas d’eczéma. Versez 20 ml d’huile végétale de bourrache dans un flacon de 50ml et complétez avec de la cire liquide de jojoba. Appliquez régulièrement et à renouveler à la demande.

 

Calmer la sensation de brûlure

Appliquez régulièrement la cire liquide de jojoba ou le macérât huileux de calendula ou de millepertuis sur la brûlure. A renouveler à la demande.

Le macérât huileux de millepertuis est photosensibilisant, il ne faut donc pas s’exposer au soleil.

Maman : Prendre soin de sa peau après la naissance

Allaitement : Eviter les crevasses au niveau des mamelons

Appliquez régulièrement de l’huile végétale d’amande douce, d’abricot, de macadamia, de sésame ou d’argan sur les mamelons. A renouveler à la demande.

 

Cicatriser tous types de crevasses

Versez 10ml d’huile végétale d’abricot avec 20ml d’huile végétale de rosier muscat dans un flacon de 50ml et complétez avec de l’huile végétale d’argan ou de sésame. 5 à 10 gouttes (une petite noisette) du mélange en application quotidienne sur les crevasses (mains, pieds).

 

Cheveux secs : merveilleux Jojoba

Versez une petite quantité de cire liquide de jojoba dans votre noisette de shampooing. Mélangez dans le creux de votre main et faites votre shampooing.

Prendre soin de la peau de son bébé

enfant-bebe-huile-vegetale

Nourrir la peau de son bébé

Appliquez régulièrement de l’huile végétale d’abricot, de macadamia ou de la cire liquide de jojoba. En application quotidienne.

 

Calmer un érythème fessier

Appliquez de la cire liquide de jojoba ou de l’huile végétale de calophylle. En application à chaque change.

L’huile végétale de calophylle présente une légère odeur de curry et elle est de couleur « vert clair ».

 

Calmer des irritations cutanées

Appliquez régulièrement de la cire liquide de jojoba ou de l’huile végétale de calophylle sur les zones irritées. A renouveler à la demande.

 

Calmer une brûlure

Appliquez régulièrement de la cire liquide de jojoba, du macérât huileux de calendula ou de millepertuis sur la brûlure. A renouveler à la demande.

Le macérât huileux de millepertuis est photosensibilisant, il ne faut donc pas s’exposer au soleil.

 

Croûtes de lait

Appliquez sur les croûtes de lait quelques gouttes d’huile végétale d’amande douce ou d’huile végétale d’abricot, massez puis effectuez le shampooing de votre bébé.

Les huiles essentielles et la maternité (femme enceinte, allaitante, bébé)

bebe-enfant-huile-vegetale

Seules les voies d’administration permettant un passage sanguin ou dans le lait doivent être évitées. La diffusion atmosphérique ne pose pas de problème en présence de femme enceinte, allaitante ou de jeunes enfants et bébé.

Un choix judicieux d’huiles essentielles est recommandé et la diffusion atmosphérique doit se faire par petites périodes. Les inhalations sèches peuvent être utilisées fréquemment par la femme enceinte ou allaitante.

Attention, pour les jeunes enfants et bébé déposer les huiles essentielles ou essences sur un support hors de portée de mains, donc favorisez la diffusion atmosphérique et évitez les inhalations sèches.

Diffusion atmosphérique

Assainir l’atmosphère (prévention des pathologies hivernales)

Diffusez des essences ou des huiles essentielles d’agrumes/zeste en choisissant l’olfactif qui vous convient :

Ces Huile essentielles peuvent être mélangées entre elles.

 

Se détendre avec les huiles essentielles

Ces Huiles essentielles/Essences peuvent être mélangées entre elles.

 

Parfumer son intérieur

Diffusez en choisissant l’olfactif qui vous convient :

Inhalation sèche (femme enceinte, allaitante)

maman-huile-vegetale

Cela permet d’utiliser facilement les huiles essentielles / essences dans n’importe quel lieu sans avoir besoin de supports spécifiques.

 

Assainir l’entrée des voies respiratoires

 

Se détendre

 

Calmer les nausées

Versez deux gouttes d’huile essentielle / essence de citronnier sur un mouchoir en papier et respirez sans appliquer le mouchoir sur votre visage.

Respirez dès que les nausées apparaissent.

Si vous aimez le gingembre confit, vous pouvez en manger, il présente une action anti-nauséeuse.

 

Précautions

Il est important de bien conserver les huiles végétales à l’abri de l’oxygène principalement pour maintenir leurs propriétés. Si elles s’oxydent, elles ne protégeront plus la peau de la formation des radicaux libres et du vieillissement cutané. Certaines huiles végétales comme les huiles végétales de bourrache, d’onagre, de rosier muscat s’altèrent très rapidement. Pour les conserver, ajouter dans le flacon commencé une cuillère à café de cire liquide de jojoba. Cette dernière joue le rôle d’un excellent conservateur.

L’emploi des huiles essentielles doit être réservé à la diffusion atmosphérique et aux inhalations sèches pendant la maternité.

 En savoir plus sur les huiles végétales

++++ Huiles essentielles à utiliser de préférence

A propos de

Fabienne Millet

Docteur en Pharmacie

Experte diplômée en phytothérapie et aromathérapie, Fabienne Millet enseigne ces matières dans différentes universités en France.

Consultante, elle forme les professionnels de la santé, (médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes, infirmières...) à l'utilisation des huiles essentielles.

Elle est l'auteur du Guide Marabout des Huiles Essentielles.

7 messages sur l'article “Utiliser les huiles végétales et les huiles essentielles pendant la grossesse et la maternité.”

  1. cledice

    Bon article, j’apprecie le fait d’oser dire que l’on peux utiliser des He pendants la grossesse et apres avec le bébé mais il faudrait rajouter que toutes les HE ne conviennent pas aux femmes enceintes allaitantes et aux bébés. Certaines sont à proscrires !

    • RevelessenceRevelessence

      Bonjour Clédice,

      Effectivement, toutes les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes, allaitantes et aux bébés.
      Nous fournissons ici une liste de recettes bien limitée et adaptée aux mamans.
      Nous rappelons, encore une fois, que l’emploi des huiles essentielles doit être réservé uniquement à la diffusion atmosphérique et aux inhalations sèches pendant la maternité.

  2. de laprade

    Bonjour,
    L’huile de Marula est également efficace pour traiter les croûtes de lait. Elle est végétale et « extraite à froid ». Comme toutes les huiles, il faut tout de même faire attention que l’huile ne coule pas dans les yeux. En masque capillaire pendant 2 heures avant un shampoing doux pendant quelques jours.

  3. Ophélie

    Bonjour, j’ai lu que certaines huiles essentielles pouvaient être utilisées sans danger pendant la grossesse. Selon Danièle Festy, l’utilisation de Lentisque Pistachier par exemple ne poserait pas de problème. J’envisageais de l’utilisation en voie externe diluée avec une HV pour soigner des hémorroïdes. Pourriez-vous me confirmer cette possibilité? Vous en remerciant par avance. Merci pour votre site internet très bien fait.

    • vpc

      Bonjour Ophélie, merci de ce compliment. Vous faites bien de nous contacter, notre experte en huiles essentielles Fabienne Millet, docteur en pharmacie, diplômée en phytothérapie et en aromathérapie, déconseille formellement l’utilisation du lentisque pistachier chez les femmes enceintes ou allaitantes ni chez l’enfant de moins de 7 ans. Nous vous conseillons de suivre précisément les recettes d’un médecin aromathérapeute pour tout mélange maison. Nous restons à votre disposition au 04 90 95 47 12 si besoin. Bien cordialement.

Charte d'utilisation des commentaires

Le blog de Revelessence est un espace ouvert à tous les savoirs et à toutes les questions des passionnés d'Aromathérapie Biologique et, plus généralement, des trésors de la nature que cultivent les hommes. Par conséquent, nous avons pris le parti de modérer cet espace après la mise en ligne des messages des utilisateurs pour leur laisser toute liberté.

Nous ne pouvons nous considérer comme propriétaires des messages des contributeurs qui peuvent d'ailleurs les retirer tout aussi facilement à leur demande.

Toutefois, nous entendons respecter des règles élémentaires de respect des personnes et des lois en vigueur. Ces règles d'utilisations sont exposées dans notre Charte d'utilisation (accessible en cliquant sur ce lien) que vous devez accepter en en tant qu'utilisateur du site revelessence.com.

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.