Le bois blanc

Un geste simple

Versez une à deux gouttes d’huile essentielle de cajeput sur un support poreux (galets) ou sur un mouchoir en papier. Déposez le à coté de vous (bureau, chambre). Cette huile essentielle vous protégera (adultes et enfants) contre les infections hivernales (grippe, rhume). Renouvelez régulièrement l’apport en huile essentielle.

Le grand guide des huiles essentielles, Fabienne Millet

Caractéristiques *

Olfaction

Ariane Erligmann précise dans Les Huiles Essentielles Culinaires : « son odeur est fraîche, montante, rappelant la feuille d’eucalyptus, légèrement boisée et terreuse. »

Propriétés

  • Expectorante
  • Bactéricide
  • Antivirale
  • Antifongique
  • Anti-inflammatoire
  • Antalgique
  • Insecticide
  • Insectifuge

Indications

Infections broncho-pulmonaires (bronchite, toux grasse, rhume), grippe, répulsif insectes, cystite, zona, rhumatisme, psoriasis.

Précautions d’emploi particulières

Le pourcentage important de 1-8 cinéole dans cette huile essentielle, en limite l’usage aux :

  • Adultes et enfants de plus de 12 ans
  • Personnes non asthmatiques

Cette huile essentielle est irritante pure sur la peau. Il est indispensable de la diluer dans une huile végétale !
Elle ne doit pas être utilisée seule dans un diffuseur électrique à jet d’air sec. Il est recommandé de lui associer une huile essentielle ou une essence de citronnier ou une huile essentielle ou une essence de pamplemoussier

Les inhalations humides sont contre-indiquées.
La voie cutanée diluée est le mode d’utilisation recommandé pour limiter les toxicité et potentialiser l’efficacité.

huile-essentielle-cajeput-bio-01

Botanique

Description

Originaire d’Extrême-Orient, le cajeput est un arbre aromatique cousin du Niaouli et du Tea Tree que l’on retrouve à l’état sauvage et qui peut atteindre 20 mètres de haut. Son écorce, épaisse et blanchâtre, se consume difficilement. Ses petites fleurs couleur crème, forment un épi floral ressemblant à un « rince-bouteille ». Très sensible au gel et aux températures froides, il pousse dans les régions à climat très ensoleillé. Comme l’arbre à thé, il aime les sols biens humides bénéficiant d’une bonne exposition au soleil. On le retrouve souvent près des lacs et de la mer.

Partie utilisée

Les feuilles

Famille botanique

Myrtacées

Origine

Vietnam, Australie, Madagascar, Indonésie

Obtention

Distillation des feuilles à la vapeur d’eau.

Soyons clairs

De nombreuses huiles essentielles appartiennent au genre « Melaleuca », il ne faut pas les confondre.
Voici deux HE très utilisées appartenant à ce genre botanique :

  • HE de tea tree, Melaleuca alternifolia
  • HE de niaouli, Melaleuca quinquenervia ou viridiflora

Les propriétés et précautions ne sont pas identiques mais il existe des points communs.

Histoire

Etymologie

Son nom provient du malaisien « kayu putih », signifiant arbre ou bois blanc. Melaleuca provient du grec melas, signifiant noir, et leucos signifiant blanc, relatifs à l’écorce de son tronc et de ses branches âgées qui est foncée, et à celle de ses jeunes rameaux qui est blanche.

Petite & grande histoire

Arbre que l’on retrouve en abondance dans le delta du Mékong au Vietnam. Les Hollandais qui possédaient des comptoirs dans cette région, le ramenèrent en Europe au XVIIème siècle.
En Malaisie, ses feuilles sont utilisées depuis longtemps par les indigènes dans la préparation de toniques.

Particularités

Période de récolte

Les feuilles sont récoltées avant la floraison pour être ensuite distillées.

Rendement

Il faut 100kg de rameaux feuillés pour obtenir 1,2kg d’huile essentielle.

Constituants responsables des principales propriétés

  • 1,8 cinéole : 50 à 60 %
  • Alpha-terpinéol : 7 à 17 %

Recettes d’aromathérapie

Ces recettes ont été écrites pour Revelessence par Fabienne Millet, docteur en pharmaciele-grand-guide-des-huiles-essentielles-millet et diplômée en phytothérapie et aromathérapie, auteur du Grand guide des huiles essentielles.
Avant toute utilisation d’huiles essentielles, n’oubliez pas de lire les précautions d’emploi générales. Si les symptômes persistent encore après quelques jours, consultez votre médecin.

Encombrement des voies respiratoires (origine virale)

Adulte / Voie cutanée diluée (voie principale) / Mélange à 15%

Versez 68 gouttes soit 4,5 ml d’huile essentielle de cajeput et complétez avec de l’huile végétale de macadamia dans un flacon gradué jusqu’à la graduation 30 ml.

Conseil d’utilisation : 10 à 20 gouttes ou « une petite noisette » du mélange en application sur la poitrine, un avant-bras 2 à 4 fois par jour pendant 5 à 6 jours.

Grippe

Adulte / Voie cutanée diluée (voie principale) / Mélange à 15%

Versez 45 gouttes soit 3 ml d’huile essentielle de cajeput, 23 gouttes soit 1,5 ml d’huile essentielle de tea tree et complétez avec de l’huile végétale de macadamia dans un flacon gradué jusqu’à la graduation 30 ml.

Conseil d’utilisation : 10 à 20 gouttes ou « une petite noisette » du mélange en application sur la poitrine, un avant-bras 2 à 4 fois par jour pendant 5 à 6 jours.

Abréviations

  • HE = Huile Essentielle
  • HV = Huile Végétale ou macérât huileux

Equivalences

Pour un bon dosage des huiles essentielles Revelessence :

  • 1 ml = 15 gouttes environ
  • 1 goutte = 45 mg environ

Les propriétés, indications et utilisations indiquées sur notre site sont extraites d’ouvrages scientifiques de référence et d’auteurs reconnus: elles ne constituent pas une information médicale et ne sauraient engager notre responsabilité.