Macérat huileux de Millepertuis bio : bienfaits, propriétés et utilisations

macérat-millepertuis-bio-utilisations

L’huile végétale de millepertuis bio et ses nombreux bienfaits

Le millepertuis ou herbe de la Saint-Jean, est nommée ainsi car la plante à petites fleurs jaunes est récoltée en juin, à l’époque de la Saint Jean. Elle est parfois appelée herbe aux mille vertus ou herbe aux mille trous.
Pour devenir le fameux macérât huileux, on laisse macérer les fleurs de millepertuis plusieurs semaines au soleil dans de l’huile végétale d’olive bio. Jour après jour, la couleur de l’huile se modifie et devient rouge sombre d’où son surnom d’« huile rouge ».
Dans le passé, les macérâts étaient réputés et connus sous le nom d’« huiles médicinales ».

Sa composition

Des acides gras qui sont ceux de l’huile d’olive (lorsque l’huile végétale employée pour la macération est de l’huile d’olive).
Les molécules liposolubles (solubles dans un corps gras) du millepertuis dont l’hypéricine (pigment contenu dans les étamines qui donne la couleur rouge). Vous pouvez consulter le bulletin d’analyses pour plus d’informations sur les différents acides gras.

Ses propriétés

Anti-inflammatoire, cicatrisante et adoucissante*.

* Fabienne Millet, pharmacienne, écrit dans Le grand guide des huiles essentielles :

« Le macérât huileux de millepertuis soigne les brûlures, les coups de soleil, les dermites. Il calme les irritations et les rougeurs, même chez le nourrisson (érythème fessier). Son action anti-inflammatoire percutanée est mise à profit dans les douleurs musculaires et articulaires. »

Sécheresse vaginale

Bérangère Arnal, gynécologue, spécialisée dans les troubles de la ménopause, en parle en ces termes dans le magazine Sensuelle n°40 :

« Vous pouvez appliquer de l’huile de millepertuis bio, en interne et en externe avec le doigt, après la toilette, tous les jours, matin et soir. Cette huile est hydratante, cicatrisante, anti-inflammatoire, anti bactérienne, antalgique. Vous pouvez aussi l’utiliser en cas de besoin quand vous ressentez une inflammation, notamment après un rapport sexuel douloureux. La sensation de confort est immédiate et la douleur part en quelques minutes. »

Précisions

Ne pas confondre le macérât de millepertuis bio avec l’huile essentielle de millepertuis.
Si vous faites vous-même votre macérât, utilisez le millepertuis sauvage à petites fleurs (Hypericum perforatum) et non pas le millepertuis des jardins à grandes fleurs (Hypericum elephantum).

Précaution spécifique

Ne pas s’exposer aux rayons du soleil pendant 24 heures après utilisation du macérât de millepertuis car cette huile est photosensibilisante.
Penser à consulter les précautions d’emploi avant toute utilisation des huiles.

6 messages sur l'article “Macérat huileux de Millepertuis bio : bienfaits, propriétés et utilisations”

  1. psylvia.lacroix

    Bonjour, je trouve dommage de ne voir apparaitre sur aucun site évoquant l’huile au millepertuis une contre indication majeure : l’épilepsie ! En effet, que ce soit en usage interne ou externe, il ne faut absolument pas utiliser le millepertuis si l’on a un terrain épileptique.

    • RevelEssence

      Bonjour Madame Lacroix, merci de nous transmettre cette remarque. Les recommandations concernent la prise par voie orale du millepertuis, or nous ne proposons que le macérât huileux de millepertuis (et non l’huile essentielle), c’est un produit cosmétique qui n’a donc pas à être avalé. Par voie orale c’est au niveau du passage hépatique qu’il y a un problème. Nous vous transmettons par email 2 articles à ce sujet. Bien cordialement.

      • psylvia.lacroix

        Mon commentaire ne concernait pas l’huile essentielle et ne s’arrêtait pas à la prise orale. En effet, j’ai appris cet aspect du macérat via une amie qui travaille dans les plantes médicinales et dont la petite fille a fait une réaction épileptique au contact de la-dite huile (elle s’était brûlée et mon amie en a appliqué sur la brûlure). C’est la neurologue qui lui a appris que même en usage externe, les épileptiques ne devaient pas utiliser cette huile…

  2. vally_73

    Bonjour, j’ai une question … pourquoi il ne faut pas utiliser Hypericum elephantum pour le macérât n’a t-il pas les mêmes propriétés que le Hypericum perforatum? Merci d’avance pour votre réponse

Charte d'utilisation des commentaires

Le blog de Revelessence est un espace ouvert à tous les savoirs et à toutes les questions des passionnés d'Aromathérapie Biologique et, plus généralement, des trésors de la nature que cultivent les hommes. Par conséquent, nous avons pris le parti de modérer cet espace après la mise en ligne des messages des utilisateurs pour leur laisser toute liberté.

Nous ne pouvons nous considérer comme propriétaires des messages des contributeurs qui peuvent d'ailleurs les retirer tout aussi facilement à leur demande.

Toutefois, nous entendons respecter des règles élémentaires de respect des personnes et des lois en vigueur. Ces règles d'utilisations sont exposées dans notre Charte d'utilisation (accessible en cliquant sur ce lien) que vous devez accepter en en tant qu'utilisateur du site revelessence.com.

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.