Récolte des fleurs de millepertuis pour fabriquer « l’huile rouge » !

huile-vegetale-millepertuis

Pour fabriquer le fameux macérât huileux de millepertuis, la récolte des fleurs jaunes s’effectue traditionnellement le 24 juin, jour de la Saint Jean. La période de récolte peut se prolonger jusqu’en septembre. Les fleurs sont cueillies le matin avant la forte chaleur et une fois la rosée dissipée pour éviter tout risque d’humidité.

Utilisations

« Ce macérat a des propriétés anti-inflammatoires (douleurs musculaires et articulaires), cicatrisantes et adoucissantes (coups de soleil). »

Source : Fabienne Millet, Le grand guide des huiles essentielles

Comment se prépare un macérat huileux ?

« Par incorporation de sommités fleuries dans une huile végétale, on élabore une mixtion possédant les qualités héritées des fleurs. On obtient, selon ce procédé très ancien, de l’huile de millepertuis. La matière végétale mise à tremper dans l’huile, sous exposition lumineuse (les UV jouent un rôle important dans la réaction), transmet par inhibition les principes actifs de ses constituants liposolubles. »

Source : Michel Podeba, Les bienfaits des huiles végétales

Quelles sont les huiles végétales employées ?

Il est essentiel de bien choisir l’huile végétale qui recevra les principes actifs de la plante. L’huile végétale d’olive est souvent privilégiée car elle est très stable. Les huiles végétales de tournesol, sésame ou encore pépins de raisin font également partie des choix possibles.

Pourquoi le nom d’huile rouge ?

Dès la deuxième semaine de macération, l’huile employée se colore puis devient rouge après six semaines. Cette coloration est due à un pigment rouge, l’hypéricine, contenu dans ses étamines.

Où trouve-t-on les fleurs de millepertuis ?

Le millepertuis peut être retrouvé dans les régions tempérées d’Europe, d’Afrique et même d’Asie. Il pousse sur les terrains ensoleillés et plutôt secs. Il affectionne les bordures des chemins, les fossés, les champs à l’abandon, les pâturages.

Précautions d’emploi

Le millepertuis est une plante photosensibilisante. Ne pas s’exposer au soleil après utilisation.

Les macérats huileux les plus connus

Nous avons mentionné plus haut celui de calendula (fleurs de souci des jardins). Il existe aussi les macérâts de carotte (qui facilite le bronzage), d’arnica ou encore de pâquerette (raffermissante).

Les petites histoires du millepertuis

«À midi précis, le jour du solstice d’été, soit le 21 juin, il est recommandé de cueillir un bouquet de millepertuis. On le suspendra au plafond de la pièce la plus fréquentée de la maison afin d’empêcher les mauvais esprits d’y pénétrer. Un huissier, par exemple, ne pourra plus rentrer chez vous. »

Source : Nathalie Clot Havond, Plantes médicinales de Provence et d’ailleurs

Penser à consulter les précautions d’emploi avant toute utilisation des huiles.

Charte d'utilisation des commentaires

Le blog de Revelessence est un espace ouvert à tous les savoirs et à toutes les questions des passionnés d'Aromathérapie Biologique et, plus généralement, des trésors de la nature que cultivent les hommes. Par conséquent, nous avons pris le parti de modérer cet espace après la mise en ligne des messages des utilisateurs pour leur laisser toute liberté.

Nous ne pouvons nous considérer comme propriétaires des messages des contributeurs qui peuvent d'ailleurs les retirer tout aussi facilement à leur demande.

Toutefois, nous entendons respecter des règles élémentaires de respect des personnes et des lois en vigueur. Ces règles d'utilisations sont exposées dans notre Charte d'utilisation (accessible en cliquant sur ce lien) que vous devez accepter en en tant qu'utilisateur du site revelessence.com.

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.